bandeau haut

L'agriculture d'hier et d'aujourd'hui

À la limite du Bocage, Somsois fait partie des plaines crayeuses orientales et doit son nom à la Sois. La commune possède 2200ha et 8km séparent le nord du sud de la commune.

En 1773, la commune était divisés en arpents qui étaient répartis ainsi :
Les terres labourables3558 Arpents
Les bois110 Arpents
Les prairies34 Arpents

Les cultures sans engrais étaient très maigres et on y récoltait le froment, le seigle, l'avoine et le sarrazin.

Vers la moitié du XIXèmesiècle, les plantations de résineux ont changé le paysage. 250ha de pins ont été plantés dans les hautes terres de la périphérie du .

Les élevages de moutons étaient nombreux.

Le remembrement de 1964 a complètement changé la physionomie du paysage. Les grandes parcelles, l'arrachage des pins, le défrichage des haies, la disparition des prairies, les amendements et la technologie ont transformé cette champagne pouilleuse en une grande région de production et exportatrice de céréales.

Actuellement, les cultures concernent les céréales à paille, le blé, l'orge de printemps, l'orge d'hiver, le colza, le pois, la bettrave sucrière et la pomme de terre.

Plan du site - Mentions légales - Contacts - Administration